Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

© Guillaume Lacoste

En 2022 on reprend les bonnes vieilles habitudes. Maze vous propose de commencer chaque semaine avec de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui, dans les clips de la semaine nous retrouvons Alt-J, Yard Act, Lulu Van Trapp, Let’s Eat Grandma et EDGE & Jäde.

Alt-J – Hard Drive Gold réalisé par Joe Newman & Darcy Wallace

« Que feriez-vous s’il vous restait 4 minutes à vivre ? » Voilà comment Alt-J, le groupe originaire de Leeds, nous annonce leur nouveau clip et single Hard Drive Gold. Une annonce à la radio conseille à la population de se mettre à l’abris d’une éventuelle catastrophe. Puis la musique groove sur l’image et la voix nasillarde de Joe nous reste en tête comme une ultime pensée avant le moment fatidique.

Un nouveau morceau crescendo en puissance et entrainant critiquant subtilement les gens qui essayent de s’enrichir par le biais de la crypto-monnaie. Le clip, réalisé par le chanteur, nous présente une athlète de saut à la perche qui décide pour moment final d’honorer sa mère, elle même ancienne championne. Une course contre la montre afin d’établir un dernier saut et prendre de la hauteur une dernière fois.

Thomas Soulet

EDGE & Jäde – Palace par Hugo Gatefait et Lucas Courtin

Pour accompagner OFFSHORE, son nouvel EP, sorti il y a plus d’un mois, l’artiste publie une série de visualizers pour chaque morceau de son projet. Si l’ensemble est réussi, on retiendra tout particulièrement le clip qui illustre son featuring sulfureux avec Jäde.

Face caméra, les deux artistes brillent tour à tour, puis à l’unisson, en bougeant au rythme de la piste. Sans artifice, la caméra se concentre sur leur alchimie à couper au couteau, déjà bien présente sur le morceau. Sous cette lumière rouge, il n’y a plus aucun doute : ils crèvent l’écran. La sortie de ces visualizers confirme l’identité visuelle d’un EP réfléchi, qui met ici en avant deux des talents les plus prometteurs du R’n’b français.

Robin Schmidt

Yard Act – Rich réalisé par James Slater

Nous le savons, le post-punk était partout en 2021. Dry Cleaning, shame, Black Country New Road, IDLES,… le spoken word et les riffs de guitares et de basses crados sont en vogue. Quoi de plus normal alors de commencer 2022 avec les Yard Act, groupe de rock aux paroles et à la musique anticapitaliste.

Leur dernier single Rich, deux semaines avant la sortie de leur premier album The Overload, s’amuse à imaginer l’ironie de si le groupe devenait riche grâce à leur musique. Le clip, toujours réalisé par James Slater, dépeint les personnages narrés et imaginés par le chanteur James Smith. Le morceau, digne successeur de leur titre Payday, est comme une fin logique et hypocrite sous influences rêveuses de la sortie imminente de leur victorieux opus.

Thomas Soulet

Lulu Van Trapp – Love On The Brain réalisé par Anastasia Matouskoff

Le tube mélancolique de Rihanna est repris par le groupe de rock parisien le plus en vogue du moment. Rihanna entretient le mystère depuis quelques années en restant silencieuse. Les Lulu Van Trapp lui rendent hommage en reprenant le captivant et touchant Love on the Brain, remis à leur goût et dans leur esthétique. Empreint d’un rock glamour aux riffs de guitare acérés, la reprise fait son petit effet.

Rebecca montre un tout autre aspect de la diva qu’a pu l’être Rihanna. Cette version tend plutôt vers le cabaret, l’artiste brisée par l’amour mais qui doit remonter coûte que coûte sur scène. Réalisée par Anastasia Matouskoff, la vidéo montre la préparation de cette star au cœur brisé mais entourée d’une énergie créatrice, arrive à trouver la force de briller et de remonter sur scène.

Eva Duc

Let’s Eat Grandma – Happy NewYear réalisé par Noel Paul

Les deux amies d’enfance Rosa et Jenny dévoilent le single de leur troisième album Two Ribbons, à paraître le 8 avril 2022. Happy New Year est un titre doux-amer, aux sonorités dansantes et exaltantes. Telle une bouffée d’air frais dans un monde asphyxié, un shoot d’espoir et de sentiments optimistes dans un environnement terne et manquant de perspective, « Let’s Eat Grandma » n’a pas peur de relever le menton et faire face.

Le clip se présente d’abord sous forme d’un match de tennis à l’intérieur, où les couleurs sont vives. Les amies se renvoient la balle dans un esprit de compétition, la communication semble brisée. À ce propos, Rosa déclare : «  J’ai écrit Happy New Year après une rupture entre [Jenny] et moi qui a perduré sur une longue période, pour lui communiquer à quel point elle est importante pour moi et à quel point notre lien et notre attention l’une pour l’autre sont profonds.  » Enfin, pour signer la fin du match, Rosa et Jenny se prennent dans les bras. L’euphorie s’en suit avec un feu d’artifice et la destruction des raquettes, qui symbolisaient alors une distance. Elles dansent et s’enivrent dans un spectacle de lumière, cette fois-ci en extérieur. La renaissance d’une amitié.

Mélody Aubert

You may also like